Dirigé par Eve Christophe

L’atelier conduit par Eve Christophe a pour but d’amener les comédiens à une prise de conscience et à un travail sur la respiration thoracique, abdominale et totale. Le travail sur la diction consiste à trouver la place des consonnes et des voyelles en voix parlée, voix chantée (grave médium aigu), à diriger et à projeter du son.
L’acteur ou le chanteur est pris en compte dans un corps « résonance », c’est à dire dans sa globalité, son rapport base fondamentale du corps, mental et émotions.
Après avoir travaillé en groupe, Eve Christophe favorise un rapport individuel pour appréhender une prise de conscience « dynamique » des propres dysfonctionnements corporels de chacun (auto-analyse, réponse aux dysfonctions).
Les académiciens ont abordé un extrait de l’opéra de quatre sous (Brecht/kurt Weill) en le traitant en produit dérivé (texte sur base rythmique, expression vocale parlée puis chantée, scandée, superposition sur une bas rythmique à 8 voix à la steve reich).