ACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-ValèsACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-ValèsACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-Valès ACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-ValèsACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-Valès ACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-Valès ACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-ValèsACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-Valès ACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-ValèsACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-ValèsACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-ValèsACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-ValèsACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-ValèsACADEMIE DE L'UNION. STAGE CLOWN. Avec Catherine Germain. Saint Priest Taurion. 19 09 2017 ©Tristan Jeanne-Valès© Tristan Jeanne-Valès

Dirigé par Catherine Germain – Comédienne

Lettre de Catherine Germain envoyée aux académiciens en amont du stage

Bonjour,

Je vais prochainement vous rencontrer à l’occasion d’un stage sur la figure du clown. 

Je suis actrice et c’est en tant qu’actrice que je vous conduirai sur ce chemin de recherche.

Le clown n’est pas un être que l’acteur invente mais plutôt un être qui invente l’acteur.

Il s’agit d’un « être intérieur », d’une conscience en jeu qui nous fait découvrir notre nature artistique, ce pourquoi nous allons nous positionner dans la lumière des plateaux plutôt que sur les sièges des gradins.

Pour approcher cet être qui nous habite sans que nous sachions à qui nous avons à faire, il faut de tout, même entrer dans ce paradoxe de la création : créer quelqu’un qui au fond va nous créer…

Quand j’ai découvert ce travail avec François Cervantes, la question n’était pas plus simple mais plus poétique : «  est-ce que vous pourriez créer un être dont vous tomberiez amoureux ? » Quelqu’un qui vous « désarme »…

Dans un premier temps, avant que nous nous rencontrions, je vous livre ces questions pour qu’elles se déposent en vous et je vous demande de faire appel à votre imaginaire, à vos désirs les plus enfouis, à votre petite enfance, pour envisager une silhouette, une métamorphose de vous en « un autre » .

Nous aborderons la notion de maquillage ensemble le premier jour du stage mais ce que je vous propose avant c’est de trouver le « corps » de votre rêve de clown.

Ses proportions (maigre, long, petit, gros, rond…) ne sont pas les vôtres, alors soulignez les par des vêtements qui ne sont pas forcément à votre taille et dont les matières et les couleurs se rapprochent plus de sensations intérieurs que de simples effets extérieurs. Il faut que ça vous « parle », que vous ayez envie d’entrer ainsi dans la lumière, comme un enfant en pyjama sort de son lit et vient vers nous.

Les chaussures sont très importantes car ce sont « les pieds » du clown, sa prise de contact avec le sol, et le fait qu’elles soient souvent grandes (plus grandes que votre pointure) n’y est pas pour rien.

Il y a aussi la tête : le choix d’une coiffe, aspect de cheveux, de matières diverses enfin tout ce qui change de votre propre chevelure et de la configuration habituelle de votre port de tête.

Je sais que vous avez accès au stock de costumes du théâtre de l’Union, ce qui est une grande chance, mais si vous avez aussi l’occasion d’aller à Emmaus, c’est peut être une autre source d’inspiration.

Pour le visage et les traits précis de cet « autre » en devenir, nous verrons cela ensemble et je vous guiderai. Il y a d’ores et déjà du matériel prévu pour cela à l’Académie.

La seule chose concernant la partie « maquillage » que vous devez apporter, ce sont des pinceaux :

  • 1 pinceau plat d’environ 1cm (pour le maquillage blanc)
  • 2 pinceaux plats aussi de préférence, sinon durs, d’environ 5mm (pour le rouge et le noir)
  • 1 nez de clown en plastique rouge avec élastique.
  • du démaquillant (lait et coton ou savon et gant de toilette, et une brosse à dents)

Voilà, je pense que je vous ai indiqué à peu près ce qu’il faut pour s’y mettre…

Et sachez que je suis heureuse de vous rencontrer autour de cette question de « l’être intérieur ».                        

                                                                   Août 2017                     Catherine Germain