PERICLES1 PERICLES2 PERICLES3 PERICLES4 PERICLES6PÉRICLÈS de William Shakespeare

Spectacle de 2ème année, (photos de répétitions)

Mise en scène Paul GOLUBassisté de Gabriel Allée

avec les 16 académiciens 

musique Peter Chase, mouvements Jean-Marc Hoolbecq

Espace scénique et accessoires à partir des propositions de Paul Golub et des académiciens avec la participation des ateliers du Théâtre de l’Union Alain Pinochet, et les stagiaires Dimitri Pasquet & Margot Béchade

Peintre décorateur Claude Durand

Marionnettes Nicolas Verdier

Costumes réalisés par les ateliers du Théâtre de l’Union à partir de propositions des académiciens Noémie Laurioux, Christine Ducouret, Elvira Vezine, et les stagiaires Salomé Gaboriau & Aymée Sanguin,

Maquillage & coiffure réalisé à partir de propositions des académiciens Christine Ducouret,

Création lumière Claire Debar assistée de Laurent Dany

Création son Nourel Boucherk assisté de Philippe Darcy

représentations au Théâtre de l’Union-CDN du Limousin

Stagiaires technique  Maxime 

Service civique Clothilde Jouanny

> 20h mercredi 20 décembre 

> 19h jeudi 21 décembre

> 14h vendredi 22 décembre (représentation scolaire)

Paul Golub met en scène les seize jeunes académiciens de L’Académie de l’Union avec ce texte méconnu de Shakespeare, virevoltant entre tragédie et comédie. Tirée d’une légende Grecque, la pièce raconte l’exil de Périclès, dans un voyage fantastique à travers un Moyen-Orient imaginaire. L’histoire, a des résonances actuelles étonnantes et parle de l’exil, du trafic sexuel et de traversées périlleuses en bateau. Si les sujets traités sont graves, la trajectoire de la pièce reste optimiste et ouverte sur le monde. Dans un ton rieur, drôle, toujours libre, Shakespeare semble nous dire que, même si le voyage de la vie est lourd de danger, avec un peu de chance et un peu d’intelligence on peut arriver au bon port. C’est à partir d’un traitement hautement choral, ponctué par les chants et les corps en mouvement, que les seize interprètes dessineront ce fascinant voyage shakespearien rempli d’optimisme et ouvert sur la vie.

« La création de Périclès de Shakespeare arrive à mi-chemin du parcours pédagogique des élèves de L’Académie de l’Union. Durant cette année et demi de travail intensif à l’école, les académiciens ont pu se confronter aux multiples disciplines du théâtre et de l’art du comédien, par une pratique quotidienne rigoureuse, qui engage aussi bien le corps que l’esprit.
Pour ce spectacle de deuxième année, il me semblait essentiel de mettre la barre aussi haute que possible, en proposant aux académiciens un projet d’une grande exigence artistique. J’ai cherché un texte qui pouvait résonner à maints niveaux avec le monde qui nous entoure et offrir aux académiciens un défi théâtral réel et un travail collectif important.

Avec Périclès, j’ai trouvé ce texte. Cette pièce merveilleuse, virevoltante entre l’émotion profonde et la comédie burlesque, demande à la fois un travail individuel exigeant pour chacun et un travail choral, de groupe, de tout moment. Pour répondre aux besoins du projet, des répétitions quotidiennes de musique et de danse ont été nécessaires. Au-delà de leur travail d’acteur, les académiciens ont pu participer à l’élaboration des costumes, des maquillages, des accessoires et du décor. Tous se sont jetés à corps ouvert dans les multiples chantiers que ce projet leur imposait.

Pour rester nécessaire, le théâtre doit allier sens et plaisir. J’ai retrouvé ces deux qualités dans ce travail. J’espère que ce sera le cas pour vous aussi, cher public ! »

Paul Golub