Monologue (WEB) © Thierry Laporte (4) (photos Thierry Laporte)

Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin

> mercredi 3 février à 20h30
> jeudi 4 février à 19h

durée estimée : 1h45

Spectacle mis en scène par Fargass Assandé, comédien, metteur en scène.

Monologue (WEB) © Thierry Laporte (37)Adaptation à partir du texte de Sony Labou Tansi Monologue d’or et noces d’argent (paru aux éditions Lansman en 2002)

(Congo/ France/Côte d’Ivoire/Togo)

Collaboration artistique : Yaya Mbile Bitang. Assistant à la mise en scène : Tristan Gros (étudiant à l’ENSA de Limoges).

Scénographie : Marlène Grimaud, Manon Alla (étudiantes à l’ENSA de Limoges) & Alain Pinochet (Théâtre de l’Union). Costumes : Noémie Laurioux

Lumière : Thierry Diganet / Son : Pierre Jandaud

Avec les académiciens de la Séquence 8 et les étudiants africains Josiane Tereme du Studio Théâtre d’Art de Lomé (STAL), Olivier Assandé et Landry Amon de l’Institut National Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle d’Abidjan(INSAAC)

Monologue (WEB) © Thierry Laporte (22) Monologue (WEB) © Thierry Laporte (17)Monologue (WEB) © Thierry Laporte (41)Monologue (WEB) © Thierry Laporte (45) Monologue (WEB) © Thierry Laporte (60)Monologue (WEB) © Thierry Laporte (26)Monologue (WEB) © Thierry Laporte (13)Monologue (WEB) © Thierry Laporte (83)Fargass Assandé, acteur, metteur en scène et pédagogue ivoirien, était l’excellent Estragon dans En attendant Godot, présenté au Théâtre de l’Union en 2014 dans le cadre du Festival International des Francophonies en Limousin.

Il présenta aussi au Théâtre de l’Union, dans ce même Festival, une mise en scène de Quartett d’Heiner Muller en 2009. Il a reçu le prix du Meilleur Acteur du festival International de cinéma africain le FESPACO en 2015, pour son premier rôle dans le film l’OEil du cyclone. Cette saison, il met en scène avec les élèves de l’Académie de l’Union le texte de Sony Labou Tansi, allégorie du pouvoir, de l’écrasement des plus faibles et évocation d’un capitalisme destructeur. Ce texte permet d’interroger les relations internationales, et en particulier les rapports Nord-Sud. Dans une scénographie circulaire, arène des affrontements et des oppositions de notre monde, cadre des échanges mais aussi et surtout cercle de conte le soir autour du feu de bois, Monologue d’or et noces d’argent sera construit sous forme de déambulation dans un espace nu où les haltes successives marqueront la progression de l’histoire et aideront au voyage vers l’arbre multiséculaire. Les lumières définiront les lieux d’expression de ces affrontements permanents. Ces capsules de duels, sur fond d’humour et de violence, nécessiteront intelligence et finesse pour dire l’homme et ses travers.

 

Production  L’Académie de l’Union – École Supérieure Professionnelle de Théatre du Limousin. Co-production Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin

En partenariat avec l’Institut National Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle d’Abidjan(INSAAC) et le Studio Théâtre d’Art de Lomé (STAL)

Scénographie en partenariat avec l’ENSA (Ecole Nationale Supérieure d’Art) de Limoges.