Spectacles du Festival "L'Union des écoles"

8 spectacles

LA CONDITION COLLECTIVE (Limoges - France)
Durée 45 minutes mar. 12 juin (19h) - Théâtre de l’Union, ven. 15 juin (14h - séance scolaire) & (19h30 - suivi d’un pique-nique, repas partagé) - Grand chapiteau - Le Sirque, Pôle National des Arts du Cirque Nexon / Nouvelle-Aquitaine
Mise en scène et chorégraphie Elsa Guérin
Avec les élèves de la Séquence 9 de L’Académie de l’Union : Gabriel Allée, Claire Angenot, Quentin Ballif, Matthias Beaudoin, Romain Bertrand, Hélène Cerles, Ashille Constantin, Yannick Cotten, Estelle Delville, Laure Descamps, Antonin Dufeutrelle, Nina Fabiani, Marine Godon, Isabella Olechowski, Sherley Paredes, Nicolas Verdier

Production : L’Académie de l’Union - École Supérieure Professionnelle de Théâtre du Limousin, le Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin, le Sirque, Pôle National des Arts du Cirque Nexon / Nouvelle-Aquitaine

«Imaginée et mise en scène pour les seize jeunes élèves-comédiens de L’Académie de l’Union, La Condition Collective est une pièce où jonglage et mouvement sont au coeur de l’écriture. Par une succession de transformations, un fondu enchaîné d’états, les corps des acteurs et les objets s’agencent, entrent en contact pour former un groupe, gomment les frontières pour créer une entité, qui s’agrège et se désagrège, se déploie, se répand, se rétracte, avance.» Elsa Guérin

Elsa Guérin est jongleuse, chorégraphe et metteure en scène. Depuis 2000, elle collabore régulièrement avec Martin Palisse et Jérôme Thomas et nombre de ses pièces sont diffusées en France et à l’étranger. Outre ses créations, elle développe également un important travail de transmission au sein de stages et d’ateliers dans les milieux du spectacle vivant ou des arts plastiques.

 

FAÇONS D’AIMER (Ouagadougou - Burkina Faso)
Durée :1h mar.12 juin (20h30), mer.13 juin (19h) - Théâtre de l’Union (Foyer des Coopérateurs)
Texte : Aristide Tarnagda
Mise en scène : Odile Sankara Collaboration artistique : Safourata Kaboré
Avec :  Victorine Sawadogo de l’École Nomade Kandima de Ouagadougou
Production : L’École nomade Kandima Coproduction : L’Académie de l’Union - École Supérieure Professionnelle de Théâtre du Limousin

Elle est gauchère. Elle a assassiné son mari et sa co-épouse blanche rentrés d’Europe. Le procès tarde à commencer parce qu’elle ne dispose pas de main droite à lever pour dire la vérité rien que la vérité... Façons d’aimer ce sont plusieurs voix en une. Façons d’aimer c’est une voix coincée dans plusieurs cris. Il y a la voix de la gauchère qui hurle sa fatigue contre une tradition surannée qui l’emmure dans les douleurs du piment. Il y a la voix de la femme amoureuse enrouée par les absences de l’homme aimé. Il y a la voix d’une mère inquiète. Il y a la voix d’une blanche poignardée. Il y a la voix étouffée d’un mari noyé lui-même dans la bière. Il y a enfin la voix d’un juge assoiffé de vérité. Et si ceux qui viennent pour communier avec nous étaient le juge ?Aristide Tarnagda

Odile Sankara est comédienne, auteure et metteure en scène burkinabée travaillant depuis 1991 avec des artistes de différents horizons : Amadou Bourou de la Compagnie Feeren, Théâtre Vollard, Théa Stabel, Jean Lambert-wild, Jean Louis Martinelli, Pierre Guillois, Fargass Assandé, Moïse Touré, Ezéquiel Garcia Romeu. Elle s’est lancée dans l’écriture avec un recueil de nouvelles aux éditions Léonce Deprez en 2004, puis L’exil en 2008, Le corps au-delà des frontières en 2012 et Miel des champs en 2015.

 

CIRCULUS (Saint-Denis - France)
Durée : 1h mer.13 juin (19h30), jeu.14 juin (14h30) - Grand chapiteau Sirque - Nexon (tarif : 8€ / billet couplé avec repas sur réservation)
Mise en scène : Jani Nuutinen & Julia Christ
Avec les apprentis de 3ème année de l’Ecole supérieure de l’Académie Fratellini, CFA des arts du cirque : Aloïs Riché, Ambroise Donnier, Anna Weber, Francisco Rosa, Léo Manipoud, Matéo Thiollier-Serrano, Mélodie Morin, Milena Erez, Per Julian Sæther
Production : L’Académie Fratellini
Spectacle présenté en coréalisation avec le Le Sirque, Pôle National des Arts du Cirque Nexon / Nouvelle-Aquitaine

Jani Nuutinen et Julia Christ relèvent le défi d’accompagner les apprentis de troisième année dans la création de leur spectacle de fin d’études. Avec eux, ils retracent l’histoire d’un cirque itinérant. Au coeur de la nuit quelques lueurs de lumière laissent deviner un convoi sur la route. Au clair de lune, une troupe de cirque s’installe. Circulus déroule la journée de cette troupe en suivant la course du soleil : des répétitions au salut final pour un hommage au cirque d’autrefois qui a nourri l’imaginaire de ces jeunes artistes de demain.

Jani Nuutinen est un artisan du cirque : manipulateur d’objets, mentaliste et bricoleur insolite de spectacles, il est le co-fondateur de Circo Aereo, compagnie internationale de cirque contemporain établie en Finlande et en France. Julia Christ est une artiste totale qui développe un langage personnel du mouvement, teinté de danse, d’acrobatie, d’équilibre sur les mains.

 

LE ROI LEAR (Pékin - Chine)
Durée : 1h05 jeu.14 juin (19h) - Théâtre de l'Union
Spectacle en chinois surtitré en français
Texte : William Shakespeare
Avec les élèves de L’Académie Centrale de Chine à Pékin
Production : Académie Centrale d’Art Dramatique de Chine

Le Roi Lear est une tragédie en cinq actes en vers et en prose écrite vers 1606 par William Shakespeare. Le vieux roi Lear réunit ses filles, leurs maris et son fidèle ami le comte de Kent. Il annonce son désir de se retirer du pouvoir et sa décision de diviser son royaume entre ses trois filles, Goneril mariée au duc d’Albany, Régane épouse de Cornouailles et Cordélia, la plus jeune, courtisée par le duc de Bourgogne et le roi de France. La plus large part sera offerte à celle qui saura lui déclarer qu’elle l’aime le mieux. Alors que les deux aînées n’hésitent pas à jouer la carte de la flagornerie, Cordélia se montre sobre et sincère en affirmant qu’elle devra un jour la moitié de son affection à un futur mari bien qu’elle aime profondément son père. Blessé par cette réserve qui pique d’autant plus son orgueil qu’elle émane de son enfant préférée, Lear déshérite Cordélia, partage le royaume entre les deux autres soeurs et la chasse impitoyablement…

 

LE MARIAGE FORCÉ & LE MÉDECIN VOLANT (Agen - France)
Durée : 1h30 jeu.14 juin (20h30), ven. 15 juin (20h30) - Théâtre de l’Union (Foyer des Coopérateurs)
Textes : Molière
Mise en scène : Françoise Danell Assistant à la mise en scène : Ribaimont Baptiste Régisseur général : Florent Martins
Avec les élèves du Théâtre École d’Aquitaine : Maxime Bricard, Simon Chaillou, Philippe Chatard, Alexis Hauchard, Henriques, Ulysse Matignon, Lucas Miquel, Baptiste Ribaimont, Karima Safri, Naomi Caballol, Gaëtan Martin, Pauline Peyclit, Benjamin Roman
Production : Le Théâtre École d’Aquitaine – Agen

"Pourquoi mettre en scène deux farces de Molière ? Et bien parce qu’elles sont faites pour être jouées ! Elles permettent d’affûter notre sens critique avec une fable simple et divertissante. La force et la faiblesse des sentiments proposés sont comiques par excès d’innocence et de roublardise. Les acteurs prêtent leur corps et leurs esprits à ces situations. Deux farces donc pour le plaisir et les surprises d’une représentation."

Françoise Danell fait partie de la Compagnie Pierre Debauche depuis sa création en 1971. Formée à l’École de Danse de l’Opéra de Paris, aux Cours Escande, Cours Dussane et au Conservatoire National d’Art Dramatique de Paris. Actrice dans une cinquantaine de spectacles, elle a mis en scène une trentaine de spectacles et écrit dix pièces. Elle dirige depuis 1990 L’Académie Théâtrale Françoise Danell - Pierre Debauche, et y enseigne en tant que professeur (art dramatique et mise en scène).

 

LE CERCUEIL EST TROP GRAND POUR LA FOSSE (Singapour)
Spectacle en anglais, surtitré en français
Durée : 45 min. mer.13 juin (20h30), ven.15 juin à 19h00 - Espace Noriac
Texte :  Kuo Pao Kun Traduction : Marc Goldberg
Mise en scène : Matthew Grey
Avec : Gauraangi Chopra
Production : LASALLE College of the Arts, Singapore

Kuo Pao Kun (1939-2002), l’un des auteurs singapouriens les plus importants, a créé pendant les années 1980 une série de pièces satiriques. Emprisonné à cause de ses pratiques artistiques, il a ensuite été célébré par le gouvernement, recevant la Médaille de la Culture (plus haute distinction singapourienne dans le domaine artistique) pour sa contribution au développement de l’identité culturelle de Singapour. Le Cercueil est trop grand pour la fosse est une évocation satirique des lois et des règlements qui étouffent l’individu et abaissent l’âme humaine. Originellement écrit en chinois, le texte sera interprété en anglais dans cette production, par Gauraangi Chopra, une étudiante prometteuse de LASALLE College of the Arts, de Singapour. La mise en scène est de Matt Grey, qui dirige le Diploma in Performance de Lasalle, avec une contribution et un soutien technique considérables d’un étudiant de dernière année, Glenn Tan.

 

ZONE FRANC(H)E (Conakry - Guinée)
mer.13 juin (20h30), jeu. 14 juin (20h30) - Théâtre Expression 7
Texte : Édouard Elvis Bvouma
Mise en scène : Rouguiatou Camara
Avec les élèves de l’Institut Supérieur des Arts de Guinée : Laouratou Cissoko, Louis Isidore Katembè Bargoura, et Romain Bertrand, élève de L’Académie de l’Union Production : Institut Supérieur des Arts de Guinée Avec le soutien du Festival l’Univers des Mots de Conakry et de L’ Académie de L’Union.

"Un homme entré clandestinement en France rencontre tour à tour l’avocate en charge de sa défense et l’inspecteur chargé de l’enquête. L’avocate tente de protéger et défendre ce clandestin aussi malicieux qu’audacieux dont l’histoire suscite les passions. C’est sans compter sur l’inspecteur de la brigade des refoulements pour qui tout franchissement illégal des frontières de la « Zone France » doit être sévèrement sanctionné."

Le texte aborde, dans un jeu de rhétorique, l’immigration sous son aspect culturel et traite avec humour noir et dérision de sujets d’actualité, permettant d’évoquer les rapports France-Afrique.

Lauréat du prix RFI 2018 avec sa pièce La poupée barbue, l’auteur camerounais Édouard Elvis Bvouma a fait l’objet de nombreux prix francophones depuis 2008. Ses textes joués en Afrique et en France sont régulièrement édités chez Magellan, Magnard et Lansman. Originaire de Guinée, Rouguiatou Camara est comédienne, metteure en scène et dirige la Cie Bélica Théâtre de Conakry. Elle travaille régulièrement en tant que comédienne au sein de sa compagnie et sur de nombreux projets pour le théâtre et le cinéma que ce soit en Guinée, en Afrique et en Europe.
 

DES VOIX DE L’AU-DELÀ (Bagdad - Irak)
Spectacle en arabe, surtitré en français
Durée estimée : 1h15 ven. 15 juin (20h30), sam.16 juin (18h00) - Théâtre Expression 7
Mise en scène : Mourtada Ali Abdelhussein
Avec les élèves de L’Académie des Beaux-Arts de Bagdad (section art dramatique) : Athîr Ismael Abd, Zinelabidine Ali, Asaad Majed, Mourtada Ali, Ahmed Sabah
Après la mort, l’âme rejoint un monde qu’on appelle « Barzakh », une sorte de vie dans la tombe qui s’étend entre la mort et la résurrection des corps. Dans le « Barzakh », deux anges (Nakîr et Mounkir) viennent pour interroger le défunt et lui demandent de rendre des comptes. Ainsi cette période sera-t-elle pour lui ou plaisir ou tourment.

Mourtada Ali Abdelhussein est né en 1992 à Bagdad. Étudiant à la Faculté des Beaux-Arts de l’Université de Bagdad au département Art dramatique, il a participé aux spectacles suivants en tant qu’acteur : Bir Allioui, Amonium, O négatif, Caligula, Réunion secrète. Il a présenté ses spectacles à l’occasion de la 19ème édition du festival international de Carthage ainsi que dans plusieurs festivals nationaux.