banniereUnivers des mots 2017

programme Univers des motsLa capitale de la république de Guinée, Conakry, a été désignée par l’UNESCO pour être capitale mondiale du livre en 2017. Ce projet de l’Unesco met en lumière, dans une ville pendant un an, des manifestations et des projets favorisant le développement du livre en particulier et celui de la Culture en général.

La Cie guinéenne « la muse », dirigée par Bilia Bah organise pour sa 4ème édition, une édition spéciale d’Univers des mots dont le thème est Nos Migr’Actions et en confie la direction artistique à Hakim Bah (lauréat du prix RFI 2016). L’Univers des Mots est de nos jours le seul festival de théâtre, ou plus simplement le seul évènement de théâtre à caractère international se déroulant en Guinée. L’Univers des mots se veut un laboratoire de recherche et d’exploration autour des écritures contemporaines d’Afrique et d’ailleurs, permettant à des artistes de continents différents, de cultures différentes, de se rencontrer, d’échanger, de pouvoir travailler ensemble dans un monde miné par les frontières … « sortir de chez soi, changer de lieu, tendre la main, aller à la rencontre des autres, à la rencontre du monde, c’est questionner sa propre identité, sa relation au monde et voir autrement, et entendre autrement, et penser autrement, et créer autrement. Se déplacer, partir ailleurs, c’est provoquer le déséquilibre, le mouvement et permettre le renouveau nécessaire à l’artiste »…

En 2017, 10 auteurs dramatiques contemporains ont été invités en résidence d’écriture à Conakry entre le 3 et le 25 avril. 5 textes d’auteurs québécois, libanais, burkinabé, béninois, camerounais, et belge ont été sélectionnés et proposés à des metteurs en scènes togolais, français, guinéen, belge lesquels devaient décider du texte qu’ils porteraient au plateau. En octobre – novembre, auteurs et metteurs en scène sont invités à venir se rencontrer à Conakry. Les équipes s’enrichissent de l’arrivée de comédiens professionnels guinéens, d’élèves en Art dramatique de l’Institut des Arts de Guinée, d’élèves scénographe de la Haute Ecole des Arts du Rhin (HEAR) de Strasbourg, et scénographes guinéens, de 2 comédiens issus de l’ESAD Paris et de 3 académiciens de la Séquence 9 de l’Académie de l’Union : Hélène Cerles, Achille Constantin, Romain Bertrand. L’apogée de ces rencontres sera le temps fort du festival qui se tiendra du 5 au 12 novembre, durant lequel, entre autres évènements,  seront présentées au public et professionnels les maquettes ou mises en espace.

ci-dessous textes et équipe artistique :

Ashille 1 Ashille 21- INTERETS ET CONTREPARTIES de Martin Bellemare (Quebec)
Metteur en scène: Jerôme Richer (Suisse)
Scénographie et costumes : Emilou Duchanchelle (France)/Mohamed Lamine Soumah (Guinée)
avec : Alpha Oumar Tourkoun Diallo, Morciré Bangoura, Mohamed Rahim Sidibe, Fatoumata Sagnane Condé, Moïse Bangoura et Ashille Constantin

Un très beau texte sur l’industrie minière en Guinée, sur l’exil, la migration, le pillage des ressources minières par les multinationales. Avant tout une pièce sur l’humanité, ses fragilités.

2- ALMA ET NUITS INACHEVEES de Hala Moughaine (Liban) & Aristide Tarnagda (Burkina Faso), mise en scène de Marc Abedjdji (Togo)
Scénographes: Marion Galisson (Belgique)/Mohamed Diané (Guinée)

3- EGORYTHMES de Sedjro Houanso (Benin), mise en scène de François Rancillac (France)
Scénographes: Elsa Chomienne (France)/Bôh Bintou Doumbouya (Guinée)

Romain 1 Romain 24- ZONE FRANC(H)E de Edouard Elvis Bvouma (Cameroun), mise en scène de Rouguiatou Camara (Guinée)
Scénographes: Charles Ouintin (Côte d’Ivoire)/Cecile Masson (Belgique)
avec :Louis Isidore Katembè Bangoura Perla Monalisa Romain Bertrand
Hélène1 P1120140
5-MAMBA BLEU de et mis en scène de Stephane Arcas (Belgique)
Scénographes: Adele Vanhée(France)/Lansana Guirassy (Guinée)
avec : Hélène Cerles