dsc_0143Stage dirigé par Paul Golub, responsable pédagogique

Dés cette première semaine de rentrée à l’Académie, à travers différents exercices, improvisations, jeux et études,  nous abordons avec les élèves des questions et des problématiques qui seront traitées tout au long de leur formation. L’accent est mis sur l’ouverture des uns aux autres et la recherche d’une relation authentique à soi-même. L’approche du jeu se projette au-delà de la psychologie individuelle : elle est axée sur les potentialités d’invention du comédien, sur la dynamique de son corps, sur les ressources de son imaginaire et sur sa capacité à s’ancrer dans un processus collectif.

D’emblée, quasi instinctivement, l’élève est conduit à se comprendre dans et à travers le groupe, à s’identifier et à collaborer dans un désir et un plaisir partagés d’apprentissage et d’exploration créative. A l’intérieur de l’ensemble que forge la compagnie de ses partenaires, ensemble qui s’ordonne au fil du  temps, le comédien fabrique et révèle des moments de théâtre qu’il n’aurait jamais pu imaginer et développer seul.

La capacité créative est déjà sollicitée à travers ces premiers exercices qui recèlent les prémices de l’écriture scénique. Sans l’appui du texte, qui sert trop souvent de béquille au jeune comédien, l’acteur est ainsi conduit à identifier chaque problème et à en trouver la résolution tout autant par les ressources qu’offrent son imaginaire et son corps, que par le dialogue et l’échange avec ses partenaires.