études sur Meyerhold.1 projet Claire Angenot études sur Meyerhold.2 projet Claire Angenot.jpg études sur Meyerhold.3 projet Claire Angenot.jpgétudes Pina Bausch, projet Estelle Delville études Pina Bausch, projet Estelle Delville.jpg1 études Pina Bausch, projet Estelle Delville.jpg2 études Pina Bausch, projet Estelle Delville.jpg3 études Pina Bausch, projet Estelle Delville.jpg4 études Pina Bausch, projet Estelle Delville.jpg5 études Pina Bausch, projet Estelle Delville6 études Pina Bausch, projet Estelle Delville7Atelier de recherche proposé par Paul Golub et Jean-François Dusigne

Les académiciens ont chacun tiré au sort le nom d’une grande figure de la scène moderne qui a marqué l’histoire de la mise en scène. Individuellement, ils ont conduit leur recherche, puis ont présenté le fruit de leur travail sous forme d’exposé théâtral (mise en scène intégrant leur camarades), devant Paul Golub et Jean-François Dusigne, invité pour l’occasion. A chaque projet suivait sa table ronde, ses questionnements et ses explications apportées par Jean-François Dusigne.

Jean-Francois Dusigne & L’ARTA

Jean-Francois Dusigne est comédien, metteur en scène, auteur, professeur en Arts du spectacle, co-directeur de l’ARTA. En juin 1988, sous l’impulsion d’Ariane Mnouchkine, l’Association de Recherche des Traditions de l’Acteur -ARTA- a été créée par les cinq théâtres de la Cartoucherie, le Théâtre de l’Aquarium, le Théâtre du Chaudron, le Théâtre de l’Epée de Bois, le Théâtre du Soleil et le Théâtre de la Tempête. L’objectif premier et essentiel d’ARTA était d’offrir aux acteurs occidentaux la possibilité de travailler pendant un mois avec les plus grands Maîtres, venus du Monde entier, afin de se confronter aux traditions fondamentales de l’art de l’acteur, là où les formes d’expression théâtrales sont liées à certains rites. A sa création, l’ARTA, dirigée par Lucia Bensasson et Claire Duhamel, organisait des stages dans les différents théâtres de la Cartoucherie qui mettaient alternativement leurs salles à sa disposition. En 1994, la Ville de Paris lui a attribué « la Maison Blanche » située dans la Cartoucherie après l’avoir réhabilitée avec la participation du Ministère de la Culture. En 1999, Claire Duhamel a confié sa succession à Jean-François Dusigne.