Une production de l’Orchestre de Limoges et du Limousin
En collaboration avec l’École Supérieure Professionnelle de Théâtre du Limousin

Direction : Elina Kuperman / Textes : Michel Beretti / Mise en scène : Anton Kouznetsov
Académiciens de l’École Supérieure Professionnelle de Théâtre du Limousin – Nouvelle distribution

Le répertoire du XXème nous est encore très proche dans le temps, mais, curieusement, peu familier à l’oreille. Les cordes de l’Orchestre de Limoges et du Limousin en proposent une traversée itinérante et multinationale en ouvrant une à une les lucarnes d’une mappemonde imaginaire. Conçu comme un concert-spectacle avec l’écrivain Michel Beretti et le metteur en scène Anton Kouznetsov, ce programme panoramique convoque huit compositeurs, dont Péteris Vask né en 1946, qui tous se sont frottés, l’accueillant ou la rejetant, à la modernité. Il témoigne, plus que de l’existence d’une musique pour cordes, d’une extraordinaire diversité de langages et de sonorités au sein d’une même famille.

Une œuvre, une scène, et voici l’intimité nécessaire à la rencontre : Bartók enregistrant sur l’un des premiers gramophones le folklore roumain qui nourrira tout son œuvre ; Sibelius le solitaire, reclus, malgré sa célébrité, au fin fond de la forêt finlandaise ; Barber, l’Américain amoureux de la vieille Europe, témoignant de la gloire de son fameux Adagio pour cordes enregistré par Toscanini pour la TSF ; Chostakovitch, sous le régime stalinien, assistant à la séance d’enregistrement d’une de ses symphonies parodique de marche militaire… Loin d’être anecdotiques, ces saynètes, intercalées entre ou superposées aux œuvres, participent de la grande histoire : là où le XXème siècle voyait disparaître son espoir pour l’humanité sous le coup des dictatures et des génocides, les arts et la musique en particulier ouvraient encore des chemins nouveaux.

Reportage réalisé par 7alimoges